[Test Xbox 360] Toy Story 3

Toy_Story_3.jpg

L’aventure s’apprête à prendre fin pour les jouets d’Andy après des années de bon et loyaux services. L’occasion pour Disney interactive de nous proposer le jeu vidéo dérivé du film. Même si ce genre d’adaptation n’est pas une première, elle a souvent mauvaise réputation.

Alors Toy Story 3 le jeu vidéo - dont le contenu est identique sur Xbox 360 / PS3 / Wii - fait-il exception à la règle ? La réponse vous sera proposée sans aucune divulgation sur le film.

Un mode aventure court mais trépidant

Toy Story 3 le jeu vidéo s’articule autour de deux modes de jeu, un mode aventure et un mode coffre à jouets. Commençons tout d’abord par le mode aventure qui s’articule autour de lieux et moments du film.

Vous voici donc aux commandes de Woody, Buzz ou Jessie au travers de 8 niveaux disposant chacun de leur environnement et de mécanique de jeux variée. Alternant les phases de plateforme, d’exploration, de minijeux ou de combat ; vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer. Ce qui est bien d’hommage, car on aurait aimé en avoir beaucoup plus de cette qualité plutôt que d’arriver à la fin en quelques heures à peine. Et ce n’est pas les quêtes annexes de recherche d’objets qui vous motivera à retourner dans tous les sens les niveaux.

À noter pour ceux qui voudraient jouer au jeu avant d’avoir vu le film, sachez qu’il ne vous raconte quasiment rien du film et en explicitent d’autres.

 

Un mode coffre à jouet long mais routinier

L’autre mode de jeu de Toy Story 3 est son mode coffre à jouets. Il vous téléporte dans un monde ouvert ou vous pourrez déambuler au choix avec Woody, Buzz ou Jessie (ou Zorg en exclusivité sur PS3) et accepter des missions auprès des autres jouets. Les missions se résumant à récupérer un objet X dans un coin Y, à habiller un habitant P avec le costume Q ou encore repeindre le bâtiment W avec la couleur C ; soit un bon gros cocktail de répétitivité qui aura vite fait de tuer votre motivation. Tout ceci dans le seul but d’obtenir de l’argent pour acheter de nouveaux jouets ou bâtiments qui vous donneront accès à de nouvelles missions et zones de jeux. Sans oublier l’apparition du célèbre cheval Pil Poil ainsi que de quelques voitures qui vous donneront accès à des missions de courses en solitaire. Alors même si en dehors des missions vous pourrez essayer de vous amuser à customiser votre ville et ses habitants. Le tout prend difficilement vie vu le peu de diversité des évènements aléatoire qui se résume en l’attaque des bandits, l’attaque des gargouilles, l’attaque des robots de Zorg ou l’attaque des bestioles enchantées. Tout juste est ce prétexte à utiliser l’arme adéquate qui provoque certains effets secondaires sur les habitants.

 

CONCLUSION

Au final, Toy Story 3 est un jeu sympathique qui s’adresse avant tout au très grand public et aux jeunes enfants. Proposant un mode histoire court et entrainant, on regrette que le mode coffre à jouets alias « GTA façon bisounours » soit si répétitif et limité.

    Points positifs:

  • mode histoire prenant
  • doublage officiel
  • graphismes
    Points négatifs:

  • coffre à jouet répétitif
  • mode histoire trop court
  • il faut aimer la collecte d’objet


  • Développeur : Avalanche Software
  • Éditeur : Disney Interactive Studios
  • Genre : action aventure
  • Joueurs : 1-2
  • Jeu en ligne : NON
  • Date de sortie : DATE
  • Également disponible sur : DS – PS3 - Wii -

push


Nous rappelons que les appréciations sont à remettre dans leur contexte, et dépendent de l’avis seul du testeur. Il n’est pas conseillé de comparer les notes de deux jeux différents. La note est à titre d’information pour un jeu donné, au moment du test; nous vous invitons à lire attentivement celui-ci dans son intégralité.



Fermer
Envoyez le par e-mail