[Test DS] Pokémon HeartGold

HG_FR_Packaging_3D.jpg

La saga pokémon qui se vend par paquebot dans le monde entier s’offre une réédition de l’un de ses plus célèbres épisodes. 9 années après la sortie des versions Or et Argent sur Game Boy, le 2nd opus de la saga pokémon revient sur DS avec Pokémon HeartGold et SoulSilver. Le tout accompagné d’un accessoire inédit, le pokéwalker.

Simple copier-coller ou réédition 3 étoiles, vous saurez tout ou presque sur Pokémon HeartGold.

Retour au début de la fièvre pokémon

Depuis le début la saga, pokémon repose sur le même leitmotiv : “la quête d’être le meilleur dresseur de pokémon” afin de remporter tous les combats et accessoirement de tous les capturer. Cette réédition en hérite d’ailleurs tous les mécanismes présents déjà lors de la première sortie et qui peuvent se révéler aujourd’hui assez frustrants et limitatifs. Car qu’on se le dise pokémon reste avant tout un jeu de rôle de la vieille époque dont le mécanisme des combats n’a pas bougé d’un chouilla. Chaque Pokémon ne disposant qu’un maximum de 4 attaque, ce qui oblige à faire des choix cornéliens sur celle à conserver ou pas. Du côté du terrain de jeu pas de surprises à l’horizon, vous aurez le droit aux 2 grandes régions de Katho et Jotho ; qui soit dit en passant fond de cet épisode de pokémon l’un des plus riches en durée de vie avec ses 2 ligues à battre.

 

Un épisode survitaminé

Même si la trame de l’épisode originale a été fidèlement conservée cela n’a pas empêché les ajouts à commencer par les graphismes. Les décors principalement toujours en 2D simplistes les bâtiments et d’autres éléments sont désormais en 3D. Mais les principales nouveautés sont sans conteste l’ajout de toutes les nouveautés qui ont pu faire leurs apparitions dans les divers opus de pokémons. Qu’il s’agisse de l’ajout des 450 pokémons avec leurs nouveaux types, la gestion de l’inventaire ou la tour de combat qui viendra rajouter des défis aux dresseurs les plus exigeants. Sans oublier le puissant système de jeu en ligne pokémon qui permet d’échanger des pokémons ou d’affronter d’autres dresseurs le plus facilement possible. La seule déception viendra sans doute de son incompatibilité avec le jeu pokémon stadium sur Wii. Mais cela n’empêchera pas de faire de ce pokémon un excellent épisode pour les fans qui n’avaient pas joué à l’épisode original sur GameBoy ou pour ceux qui souhaiteraient se lancer dans l’aventure des monstres de poches.

 

La bonne surprise du pokéwalker

Dans la grosse boite renfermant votre jeu pokémon vous trouverez également un petit podomètre en forme de pokéball aplatie. Descendant de l’antique pocket pikachu, il vous permettra de transporter l’un de vos pokémon après transfert depuis votre cartouche par le port infrarouge sur l’un des chemins à débloquer. Une fois cette opération effectuée, vos pas seront convertis en watt qui vous permettra de jouer à 2 minijeux. Le premier vous permettra d’obtenir divers objets plus ou moins rares en fouillant des hautes herbes. Le second vous permettra de capturer des pokémon, dont certains indisponibles, dans votre cartouche de jeu. De plus, si vous rencontrez un autre possesseur de pokéwalker vous pourrez faire rencontrer vos pokémon respectifs afin d’obtenir un petit cadeau. Enfin, une fois revenu dans sa cartouche votre pokémon gagnera également un niveau. Vous l’aurez compris ce petit accessoire anodin vous permettra ainsi de progresser dans votre aventure même quand vous ne jouez pas au jeu.

 

CONCLUSION

Au final, Pokémon HeartGold est l’épisode de la saga pokémon le plus aboutie et le plus complet à ce jour grâce à l’ajout des dernières évolutions de la série. On pourra seulement lui reprocher le fait que le système de combat assez statique n’a depuis quasiment pas évolué.

    Points positifs:

  • le meilleur opus de pokémon
  • des rajouts issus des dernières versions
  • clin d’oeil pour pour les fans
  • le pokéwalker
    Points négatifs:

  • système de combat inchangé
  • incompatible avec pokémon stadium sur wii
  • dispensable si vous avez joué à l’orginal
  • Mais où est Mew ?


  • Développeur : GameFreaks
  • Éditeur : Nintendo
  • Genre : aventure - jeu de rôle
  • Joueurs : 1-4
  • Jeu en ligne : Oui
  • Date de sortie : 26 mars 2010
  • Également disponible sur : -

push


Nous rappelons que les appréciations sont à remettre dans leur contexte, et dépendent de l’avis seul du testeur. Il n’est pas conseillé de comparer les notes de deux jeux différents. La note est à titre d’information pour un jeu donné, au moment du test; nous vous invitons à lire attentivement celui-ci dans son intégralité.



Fermer
Envoyez le par e-mail