[Test DS] WarioWare Do It Yourself

WarioWare_Do_It_Yourself.jpg

Jusqu’à maintenant l’ignoble Wario avait approvisionné les joueurs de centaines de microjeux à chaque épisode (exception faite du calamiteux épisode sur DsiWare). Mais cette fois-ci le diabolique alter ego de Mario nous sert un épisode quelque peu différent en nous livrant la fabrication de notre propre divertissement.

WarioWare Do It Yourself l’épisode de trop ou l’épisode que les fans attendaient ? La réponse dans la suite…

Un Wario Ware 2 en 1

Comme ses prédécesseurs Wario Ware Do It Yourelf renferme des microjeux au nombre de 90 que vous débloquerez au fur et à mesure de vos parties sur l’un des 5 sets de microjeux représenté par l’un des personnages emblématiques de la série. D’ailleurs chacun d’entre eux s’achevant classiquement en moins de 3 secondes laissant place ainsi au microjeu suivant ou à un « boss stage » un peu plus long. Mais à côté de cela Wario va vous confier la création de vos propres microjeux ! D’ailleurs, tous les microjeux fournis ont été créés avec les outils qui sont mis à votre disposition. Et cerise sur le gâteau vous pourrez même les examiner de plus près afin de comprendre comment ceux-ci fonctionnent.

 

Des outils de créations riches et accessibles

Ainsi, ce Wario Ware vous offre la possibilité de devenir « game designer » ou tout du moins de découvrir que la création est bien plus complexe que l’on pourrait bien le croire. Heureusement, ce cher Wario a pensé à tout en incluant des didacticiels détaillés pour chacun des outils mis à votre disposition. Car il faut bien se rendre compte que le joueur devra gérer aussi bien la création des « sprites » via un outil graphique tout droit ressorti de Mario Paint sur SNES que de la programmation du jeu via un outil de vulgarisation assez bien pensé, en passant par un studio son qui prend des airs de compositeur midi avancé à la manière de ce que propose Jam With The Band. Les seules limites étant finalement liées à l’outil de création qui propose uniquement des interactions via l’écran tactile et à votre imagination. Une fois votre jeu créé vous pourrez ensuite le sauvegarder sur l’un des 90 emplacements disponibles avant de les échanger avec d’autres possesseurs des versions Wii et DS aussi bien en local que via internet. D’ailleurs, Nintendo propose chaque semaine un concours thématique ou les vainqueurs auront la chance de voir leur création disponible en téléchargement aux joueurs du monde entier.

Petit bonus,une fois les missions de créations finies vous pourrez vous casser les méninges pour trouver les problèmes de programmation dont souffre une sélection de titres. Enfin, vous pourrez également faire une pause en créant des petites bandes dessinées de 4 cases à échanger avec vos amis.

 

CONCLUSION

Au final, Wario Ware Do It Yourself est un excellent jeu pour tous ceux qui souhaiteraient effleurer la création de jeux vidéo. La magie s’opérant à la seule condition de disposer de la patiente nécessaire d’une telle tâche. Par contre, ceux qui ne souhaiteraient pas mettre la main dans le cambouis de la création passeraient à côté de l’essence même du titre.

    Points positifs:

  • on créé ses jeux
  • didacticiel très complet
  • boutique en ligne
  • mode casse tête
    Points négatifs:

  • il faut aimer créer
  • interface graphique un peu austère
  • utilisation exclusive de l’écran tactile
  • Wario est un vrai feignant !


  • Développeur : Intelligent Systems
  • Éditeur : Nintendo
  • Genre : mini jeux
  • Joueurs : 1
  • Jeu en ligne : OUI
  • Date de sortie : 30 avril 2010
  • Également disponible sur : Wii

push


Nous rappelons que les appréciations sont à remettre dans leur contexte, et dépendent de l’avis seul du testeur. Il n’est pas conseillé de comparer les notes de deux jeux différents. La note est à titre d’information pour un jeu donné, au moment du test; nous vous invitons à lire attentivement celui-ci dans son intégralité.



Fermer
Envoyez le par e-mail