[Test Wii] World of Zoo

Dans la montagne de jeux qui ont débarqués sur Wii depuis ses débuts on ne compte plus les titres plus que douteux qui sont venus inondé le marché et les rayons pour venir soutenir les précieux euros du nouveau publique de Nintendo.

Alors forcement, quand j’ai reçu World of Zoo de la part de THQ, j’avais placé le titre sur la pile des jeux à faire quand j’aurai un peu de temps libre. Et forcément avec la trêve estivale, le moment est finalement venu de tester le titre.

Un jour je serai le meilleurs soigneur !

World of Zoo va vous placer dans la vie d’un soigneur de zoo qui a pour unique but de s’occuper suffisamment bien de ses petits protégés afin de débloquer d’autres espèces. Une sorte de pokémon version Pierre prenant place dans un zoo, mais l’infirmière Joëlle en moins. D’ailleurs une fois passé le premier menu direction le premier enclot de l’un des 11 types d’animaux qui se déclineront en un total de 90 espèces différentes au design très « kawaï ». Mais si cela ne vous suffisait pas, sachez que le jeu vous propose un créateur d’animaux très complet. À partir d’un des 11 modèles de bases, vous allez pouvoir choisir à votre guise les multiples parties de votre animal ainsi que sa taille et corpulence. Et si cela vous paraît encore un peu trop conventionnel, libre à vous de jouer avec la palette de couleur pour oser des mélanges assez acidulés.

Un jeu mignon mais aussi profond qu’un tamagotchi…

Une fois rentré dans l’enclot on se contente simplement d’observer notre création en train de gambadé et jouer dans un environnement joliment réalisé. D’ailleurs, cet environnement mignon est accompagné par une tendre mélodie qui colle parfaitement bien à l’ambiance.

Malheureusement, les réjouissances sont de courtes durées ; dès qu’il s’agit de jouer à propre parlé. Tout se passe par l’intermédiaire du pointeur de la wiimote, vous aurez la possibilité d’interagir avec l’enclot uniquement depuis un poste fixe. Les seules options proposées sont de zoomer ou de choisir entre une vue plus ou moins en hauteur. Pour le reste, nous avons le droit à une sorte de Nintendogs allégé où vos seules taches seront de laver, nettoyer et interagir avec votre animal en « grattant » l’écran avec le bon accessoire, quand vous ne ramassez pas leurs déjections. Tout ceci vous permettant d’amasser des récompenses qui vous permettront de débloquer animaux et accessoires. En dehors de ce petit train-train routinier, il ne vous reste plus qu’a vous amuser à lancer balle, nourriture et bain de boue sans que cela ait une quelconque conséquence à long terme.

Car qu’on se le dise, World of Zoo est avant tout un jeu à destination des plus jeunes qui n’accordent aucune importance sur l’absence totale d’évolution des animaux et qui prennent simplement plaisir à voir gambader leurs animaux joyeusement dans leur enclot.

CONCLUSION

Au final, World of Zoo est un jeu très mignon et ultra-accessible à destination des plus jeunes qui prendront un malin plaisir à créer de toutes pièces des animaux aussi bien craquants qu’improbables. Mais une fois passée la magie de la première rencontre, le titre se révèle être aussi répétitif qu’un tamagotchi. À conseiller aux plus jeunes qui ne manqueront pas de s’émerveiller sur la vie paisible des animaux…

    Points positifs:

  • design des animaux
  • le créateur d’animaux
  • la musique
    Points négatifs:

  • aucune évolution des animaux
  • très vite répétitif
  • moins palpitant qu’un Tamagotchi


  • Développeur : Blue Fang Games
  • Éditeur : THQ
  • Genre : gestion
  • Joueurs : 1-4
  • Jeu en ligne : NON
  • Date de sortie : 9 novembre 2010
  • Également disponible sur : DS - PC

push


Nous rappelons que les appréciations sont à remettre dans leur contexte, et dépendent de l’avis seul du testeur. Il n’est pas conseillé de comparer les notes de deux jeux différents. La note est à titre d’information pour un jeu donné, au moment du test; nous vous invitons à lire attentivement celui-ci dans son intégralité.



Fermer
Envoyez le par e-mail